Je sors de la salle de bain, tout propre après une bonne douche garante d’une belle nuit de sommeil. Intéressant, hein ? Mais ne t’inquiète pas, chère lectrice, cher lecteur, ce n’est pas pour t’entretenir de mon hygiène corporelle que je prends la plume - le clavier - ce soir.

Non. L’objet de ce billet, ce sont deux informations entendues à la radio pendant que je me lavais : le conseil de l’Europe a condamné la France pour n’avoir pas interdit gifles et fessées ; et une étude américaine récente publiée dans Pediatric montre que disposer d’un appareil connecté type smartphone ou tablette en permanence, y compris dans leur chambre,  réduit le sommeil des enfants de 21 minutes, confirmant d’anciennes études - et la complétant : 18 minutes de moins, c’est cette fois du à la télé dans la chambre.

J’attends maintenant que ce cher conseil de l’Europe interdise les smartphone, les tablettes, les téléphones, les ordinateurs et les téléviseurs dans les chambres des enfants. Car il me semble que ne pas garantir de bonnes quantité et qualité du sommeil de nos enfants est aussi nocif pour leur équilibre. Mais ça, c’est une autre histoire, faudrait pas ruiner toute une industrie !